L'écologie industrielle et territoriale (EIT), un atout pour les territoires
Apprenez en + sur ce pilier de l'Economie Circulaire

Qu’est-ce que l'écologie industrielle et territoriale ?

L'écologie industrielle et territoriale (EIT) regroupe deux notions complémentaires : l'écologie industrielle et l'écologie territoriale.

photographie aérienne d'arbres à feuilles vertes et routes de terre

L’écologie industrielle fait partie du management environnemental et a pour objectif de réduire les impacts de l'industrie sur l'environnement. Cette pratique cherche à montrer une vision globale de l’industrie en la présentant comme un écosystème à rendre compatible avec les écosystèmes naturels : les flux industriels de matière et d'énergie ne se perdent pas, ils se transforment.

L'écologie territoriale est définit de la manière suivante par Sabine Barles, chercheuse au CNRS : "Elle place au centre des relations entre sociétés et biosphère les flux d’énergie et de matières qu’ils échangent, et propose d’analyser le fonctionnement des territoires au prisme de ses consommations d’énergie et de matières et de leur circulation au sein de celui-ci."

L'écologie industrielle et territoriale traduit opérationnellement sur le terrain ces deux approches, à l’échelle des industries du territoire. C’est une notion transversale de quantification et d’optimisation des flux de matières, dans le cadre d’actions de collaborations, de mutualisation, de synergies, mises en place entre acteurs grâce à la proximité géographique.

De ce fait, le territoire est l’échelle d’action des projets d’EIT.

Les collectivités, actrices du développement des projets d'écologie industrielle et territoriale

Le rôle-clé des collectivités dans les démarches d’écologie industrielle et territoriale

L’article 109 de la loi n° 2020-105 sur la lutte contre le gaspillage et l’économie circulaire, datant du 10 février 2020, indique que les régions doivent définir des orientations et actions en matière d’économie circulaire, et notamment en matière d’écologie industrielle et territoriale.

Loi anti-gaspi pour une économie Circulaire (AGEC)

Les collectivités locales sont les initiatrices d'une démarche d'écologie industrielle et territoriale dynamique et efficace. Elles vont permettre à leur écosystème d'acteurs territoriaux de passer concrètement à l’action.

Au sein des collectivités, un ou plusieurs animateurs de démarche d'EIT utilisent différents leviers d'actions pour accompagner l'émergence de projets EIT :

  • Améliorer les conditions d’accès et de circulation de l’information

  • Mobiliser les acteurs économiques et instaurer des relations de confiance entre eux

  • Mettre en réseau des acteurs et favoriser leurs échanges et partages

  • Aider à identifier les potentiels de synergies au sein des écosystèmes sur le territoire

  • Mettre à disposition des outils et des services pour aider au passage à l’action

  • Accompagner opérationnellement les acteurs en phase de déploiement et d’implantation pour faciliter la mise en œuvre des projets sur le terrain

Le champ d'action de l'écologie industrielle et territoriale

Le champ d’action de l'écologie industrielle et territoriale est très étendu. En effet, l’EIT concerne l’ensemble des acteurs économiques générant des flux entrants/sortants et adresse tous les secteurs d’activités, aussi bien en milieux ruraux, péri-urbains ou urbains, et en zones industrielles, agricoles ou portuaires.

Elle prend en compte tous les flux nécessaires au fonctionnement socio-économique des territoires, et les quantifie en unité physique ou monétaire :
- Eau, matières premières, biomasse, combustibles, déchets, etc.
- Substances comme l’azote, le phosphore, etc.
- Émissions (pollution) vers la nature, dans l’eau, l’air, le sol

Les démarches d'écologie industrielle et territoriale impliquent donc tous les acteurs territoriaux : élus des régions, départements et communes, entreprises, laboratoires de recherche, structures de l'économie sociale et solidaire et individus.

Les élus sont ceux qui vont impulser la dynamique, permettre le déploiement à grande échelle et la multiplication des projets sur le terrain.

Ecologie sur les territoires


Quels sont les bénéfices des démarches d'écologie industrielle et territoriale pour les territoires ?


Écologie industrielle et territoriale : les avantages économiques

L'EIT renforce les territoires et fait partie intégrante des stratégies de développement de leur économie.

Quels sont les avantages économiques de la mise en œuvre d'un projet d'EIT ?

  • Améliorer la résilience des écosystèmes et anticiper les risques économiques pour les rendre moins vulnérables. Risques pouvant être provoqués par des catastrophes écologiques et/ou sanitaires, comme les ruptures d'approvisionnement en ressources, en eau, produits alimentaires, énergie, etc., la pollution des milieux naturels, les catastrophes naturelles, etc.

  • Créer et maintenir des emplois locaux non délocalisables : les démarches collaboratives d’EIT, créatrices d’économies d’échelle et d’opportunités de marché, sont l’un des leviers pour limiter les délocalisations et les fermetures de sites industriels. Elles permettent également de revitaliser les activités déjà présentes, ainsi que de développer de nouvelles activités et de filières locales, qui vont venir en soutien des synergies mises en œuvre dans le cadre des projets.

  • Développer l'attractivité et le dynamisme des territoires : l'engagement des collectivités dans l'écologie industrielle et territoriale contribue, d'une part, à l'ancrage des entreprises actuelles et favorise, d’autre part, l'implantation de nouvelles entreprises, grâce à une offre de services intéressante. Cela appuie également l'innovation et l'intelligence collective.

  • Faire des économies au niveau de la collecte et du traitement des déchets et de l'approvisionnement en ressources, puisque les déchets deviennent des ressources. Cela entraîne naturellement une diminution de la quantité de déchets générés à la source et une augmentation des ressources réemployées.

Écologie industrielle et territoriale : les avantages pour la protection de l'environnement

L'écologie industrielle et territoriale fait partie intégrante des stratégies de Responsabilité Sociétales des collectivités (dont l'Agenda 2030 et les Objectifs de Développement Durable de l’ONU) et de la transition écologique et énergétique des territoires (plans climat-énergie territoriaux par exemple).

Objectifs de dévelloppement durables (ODD)

Quels sont les avantages pour la protection de l'environnement de la mise en œuvre d'un projet d'EIT ?

  • Réduire la pression sur les ressources naturelles grâce à une baisse de leur consommation. En pratique, l'écologie industrielle et territoriale s'inscrit dans la démarche plus globale d'économie circulaire, qui a pour but de créer un écosystème où les déchets des uns deviennent des ressources pour les autres. Ce système permet la protection des ressources, en optimisant leur utilisation, les modes de production et les synergies entre les acteurs.

  • Diminuer l'empreinte carbone du territoire grâce à la réduction de la consommation d'énergies fossiles, au réemploi de ressources locales, qui implique une réduction de l'extraction de ressources naturelles, à l'utilisation de matières premières revalorisées, à la mutualisation de certains flux, comme les transports, la production d'énergie, l'utilisation d'équipements, etc.

  • Diminuer la pollution liée aux activités d'extraction et de transformation des ressources naturelles en matières premières du fait de la diminution de leur utilisation.

  • Éco-responsabiliser les politiques locales de développement économique, grâce à la connaissance des flux de ressources en circulation et des aires d'approvisionnement. Les collectivités peuvent également conditionner les aides aux entreprises à un investissement de ces dernières dans la dynamique locale d’EIT.

Écologie industrielle et territoriale : les avantages sociaux

Une démarche d'économie industrielle et territoriale travaille sur la connaissance des flux et des stocks de matière et d'énergie, et l'organisation des relations sociales entre les acteurs qui génèrent ces flux.

Déjeuner d'affaire Ecologie Industrielle et territoriale

Quels sont les avantages sociaux de la mise en œuvre d'un projet d'EIT ?


  • Améliorer la cohésion entre acteurs du territoire : coopérations, symbioses, rencontres, échanges, partages d'expériences, recherches communes de solutions, mutualisation de projets etc. contribuent à rendre les relations entre acteurs positives et constructives et favorisent une cohésion locale et un dynamisme territorial.

  • Répartir les retombées économiques de manière plus équitable : la mise en oeuvre de synergies qui privilégient la participation d’un maximum d’acteurs et une répartition plus équitable sur le territoire des retombées économiques permet de lutter contre la pauvreté, de favoriser le développement de parties de territoire plus en difficultés, d'intégrer tous les acteurs du territoire à son essor.

  • Renforcer la résilience des écosystèmes grâce à la force des communautés locales interconnectées. Offre la capacité de ne pas disparaître ou se désorganiser aux premières crises, mais, au contraire, permet de s'adapter à ses problématiques conjointement.


Grâce à une prise de conscience grandissante des enjeux de la crise climatique et la compréhension croissante des conséquences économiques et sociales associées, les territoires cherchent de plus en plus à allier développement économique avec développement durable. L'écologie industrielle et territoriale permet aux territoires, grâce aux coopérations entre acteurs plus systématiques, de répondre aux enjeux transversaux actuels : gouvernance, économiques, environnementaux et sociaux.

Nous pouvons intervenir, auprès de vos équipes, pour détecter des flux valorisables dans vos chaines de production.  Nous gérons pour vous le référencement, la recherche de repreneurs, la logistique et la contractualisation. Contactez-nous !


Le Pacte Vert Européen - European Green Deal
Principes et mesures devant permettre à l'UE d'atteindre la neutralité climatique d'ici 2050.